Qatar le bouc émissaire

Des pays comme l’Égypte et l’Arabie Saoudite ont coupé leurs liens avec le Qatar. La raison officielle est ce pays soutien le terrorisme. Il y a des pays qui soutiennent le terrorisme islamique plus que le Qatar (tel que l’Arabie Saoudite), mais aucune sanction n’a été imposée contre eux. Évidemment, rien n’a été fait contre eux, car le Qatar est un bouc émissaire pratique.

Les actions de l’Égypte contre le Qatar

Une des manières que l’Égypte punit le Qatar est de bloquer leurs sites web d’actualité comme Al Jazeera et le Huffington Post en arabe. Le Qatar a été impliqué dans le terrorisme en Égypte en appuyant les Frères musulmans pendant le mandat de Mohamed Morsi. Historiquement, l’Arabie Saoudite a causé

Drapeau du Qatar
Drapeau du Qatar

plus de terrorisme et de criminalité en Égypte que le Qatar. L’Arabie Saoudite finançait les Frères musulmans. Ensuite, pendant les années 1980, des Égyptiens travaillant en Arabie Saoudite ont ramené dans leur pays d’origine le salafisme, ce qui a augmenté son influence au sein des Frères et à travers l’Égypte. Si l’Arabie Saoudite est à l’origine de beaucoup de terrorisme, pourquoi est-ce que l’Égypte n’impose pas de sanctions sur ce pays ?

N’oublions pas que l’Égypte et l’Arabie Saoudite se disputent encore les îles Tiran et Sanafir. L’Égypte a aussi reçu du financement de l’Arabie Saoudite pour construire leur nouvelle capitale, une extension nouvelle et moderne du Caire. Intensifier un tel conflit serait risqué.

Mais ce n’est pas tout. Les États-Unis et l’Arabie Saoudite sont des alliés. Donald Trump discute avec le président Égyptien Abdel Fatah Al-Sisi pour divers enjeux : rétablir la relation entre les États-Unis et l’Égypte, la situation des chrétiens… L’Égypte mettrait en danger sa relation avec les États-Unis si son conflit avec l’Arabie Saoudite empirait.

Qu’en tirent les Saoudiens ?

Les Saoudiens ont aussi quelque chose à gagner en imposant des sanctions au Qatar. Dans le conflit entre l’Arabie Saoudite et les Houthis au Yémen, le Qatar a soutenu les Houthis. Au Moyen-Orient, l’Iran a tendance à soutenir les groupes armés chiites. L’Arabie Saoudite considère les chiites iraniens comme

Drapeau de l'Égypte
Drapeau de l’Égypte

des ennemies, car selon le wahhabisme, le chiisme est une forme d’Islam illégitime. Cette croyance n’a aucune fondation religieuse : il s’agit simplement d’une excuse pour piller des caravanes iraniennes au XIXe et au XXe siècle. Affaiblir les partisans des Houthis affaibli donc la présence de l’Iran, leur ennemi, dans la région du Golfe.

L’Arabie Saoudite évite les sanctions en trouvant ce que les pays de la région ont en commun contre ses ennemis. Certes, le Qatar est impliqué dans le terrorisme islamique, mais il est un bouc émissaire si pratique. Ces sanctions servent de plus de punition pour un ennemi des Saoudiens que de frein pour l’État islamique. C’est la loi du plus fort ou plutôt, celle du plus riche.

Drapeau de l'Arabie Saoudite
Drapeau de l’Arabie Saoudite

 

 

Leave a Comment